La croissance post-traumatique

Parfois, le traumatisme procure croissance et force. Souvent, le traumatisme initie une évaluation personnelle ou un inventaire de sens de notre vie.

La croissance post-traumatique se rapporte aux changements positifs qu'un individu pourrait expérimenter à la suite d'un événement traumatisant. Les événements traumatisants inattendus brisent la fondation des systèmes des croyances et le sens de la vie de l'individu. Trouver des bénéfices dans les circonstances d'adversité peut être considérécomme une stratégie d'ajustement. Le processus d'engagement cognitif avec le trauma peut conduire à un désengagement adapté des objectifs, des schémas et des suppositions qui ne sont plus défendables.

La croissance post-traumatique n'est pas uniquement un retour à la ligne de base d'avant la souffrance, mais au contraire, pour certaines personnes, elle représente une expérience d'amélioration extrêmement profonde.

La rencontre avec les événements traumatisants provoque des résultats stressants, désagréables et douloureux. Elle provoque également un bouleversement dans les suppositions et les schémas de l'individu, en ce qui concerne le monde et son être.

La croissance peut apparaître quand nous révisons nos attentes, nos suppositions à propos de nous-mêmes et le monde d'une façon positive.

Malgré les résultats horrifiants, les événements traumatisants créent, chez certaines victimes, un mouvement avec les conséquences du traumatisme et non pas avec le traumatisme lui-même. Ce phénomène est appelé "la croissance post-traumatique".

Inspiré du livre "Psychologie positive et personnalité" de F. Mehran, 2010, édition Masson.


«   »

Créez votre propre site internet avec Webador